Hotel Le Mottaret - Notre histoire

Notre histoire

Niché après la colline de saint Ombre et surplombant Chambéry-le-vieux, les horizons du château sont longtemps restés sauvages et ruraux. La famille de Candie était de celles possédant les terres agricoles exploitées aux alentours. Ces dernières étaient parfois traversées par des marchands franchissant les Alpes et des pèlerins allant prier la vierge de Saint Ombre protectrice des voyageurs, au village en contrebas. 

Nombreux et glorieux furent les nobles propriétaires du Château de Candie. Ils apposèrent leur marque au fil des siècles sous le regard changeant de ceux qui les entourent.



XIVème siècle

Famille de Candie

Premiers témoignages d’une maison forte appartenant à la famille noble de Candie anciennement nommée Chaffaron. Ils étaient des proches de la maison de Savoie, avec qui, ils chassaient d’ailleurs dans les bois de Candie. Mais ils s’illustrairent également par leur présence dans les tournois de Chambéry. C’est à ces occasions qu’ils pouvaient au mieux arborer leurs emblèmes. Tout d’abord leur blason, décrit en héraldique comme étant De gueules, semé de fleurs de lis d'or, à la bande d'azur brochant sur le tout. Ce blason est souvent accompagné de leur devise : “Tout à rebours” qui rappelle que comme l’écrevisse, les sages quelquefois marchent à reculons.

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie-armoiries
1664

Famille Sarde

Après avoir été successivement vendu plusieurs fois, le Château de Candie est acquis par Jean André Sarde, un marchand Piémontais. La famille y vécut pendant plus d’une centaine d’années. Les constructions plus anciennes que vous pouvez toujours observer, ont par ailleurs été bâties et reconstruites à cette période. Finalement, Henry François Joseph Sarde, alors titré baron de Candie, lèguera le domaine et ses autres possessions à l'hôpital des Malades, à l’hôpital de la Charité et à la Maison des Orphelines de Chambéry, faute de ne pas avoir eu de descendants.

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie
1844

Famille Trédicini

Caroline de Saint Séverin épouse du marquis Trédicini va se porter acquéreur du château alors mis aux enchères. La famille y vivra pendant un peu plus de 60 ans. Quelques archives nous permettent de reconstituer l’état du château au début du XXème siècle. lI est alors composé au premier étage : d’un salon, d’une salle à manger, de cuisines, ainsi que d'un grand vestibule. Le deuxième étage reprend la même disposition avec de nombreuses pièces à vivre. Quant au troisième étage, il regroupait plusieurs chambres et le logement des domestiques. Isolée du corps de l’édifice, se trouvait la Tour, qui fut utilisée d’abord comme colombier. Ensuite elle fut transformée en chapelle, puis servait à cette époque comme atelier de peinture.

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie-photo-ancienne
1990

Famille Lhostis

Didier Lhostis créateur de maroquinerie et passionné d’antiquité rachète le château. Épris, il décide de le restaurer au cours de travaux qui durèrent près de 4 ans. Le Château de Candie fut ainsi ouvert en tant qu’hôtel en 1994. C’est à lui que nous devons la décoration unique et minutieuse que nous pouvons toujours admirer aujourd’hui.

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie

Les petits secrets du château

Certains documents anciens parlent de cachettes dissimulées à l'intérieur du château, mais elles n’ont pour l’instant jamais été révélées. Peut-être tomberez-vous malencontreusement sur l’une d’entre elles. Qui sait ce qu'elles conservent depuis des siècles?

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie-serrure-cachettes
2016

Un nouveau départ

À notre tour, nous sommes tombés sous le charme du Château de Candie. Nous sommes ses derniers acquéreurs et nous pensons bien nous installer pour quelques siècles. Puisse l’avenir nous apporter autant de succès que ses précédents propriétaires.

hotel-histoire-chateau-candie-chronologie

Le vignoble


Dès l’époque de la famille de Candie, la propriété était entourée de vignes et pendant des siècles du vin fut produit en abondance. Mais en 1879 elles furent entièrement détruites. Après une première tentative infructueuse, le château décida de nouveau en 2003 de réimplanter le vignoble sur son versant sud. Depuis, de la terre calcaire des Alpes, jaillit de nouveau un trésor aux couleurs jaune et or. 

Le cépage : Viognier


hotel-histoire-chateau-candie-vignoble-plan-grappe-raisin hotel-histoire-chateau-candie-vignoble-plan-aerien-automne hotel-histoire-chateau-candie-vignoble-montagne-ete